Comprendre la performance thermique d’une menuiserie

Classement AEV des menuiseries

La mention AEV sur une fenêtre désigne la résistance de la menuiserie aux éléments AIR – EAU – VENT.

Ces trois résistances sont notées de manière croissante selon la performance de la fenêtre :

AIR : La perméabilité à l’air est notée de 1 (faible) à 4 (excellent).

EAU : L’étanchéité à l’eau (pluie, intempéries) est notée sur une échelle de 9 : de 1A ( faible) à 9A (excellent).
Une performance moyenne se situant autour de 4A ou 5A. Si la note est suivie de la lettre B, la fenêtre est censée être installée sous une avancée de toit, seule la partie inférieure de la fenêtre sera donc testée.

VENT : La résistance au vent est notée selon 2 critères : la résistance à la pression (en chiffre) et la déformation le fenêtre (en lettre).
La résistance à la pression du vent est notée de 1 (faible) à 5 (très bonne). La déformation de la fenêtre est notée de A (faible) à C (très faible).

Les performances recommandées

Selon le lieu d’habitation, les performances attendues peuvent varier. Par exemple dans le Sud de la France on privilégiera une fenêtre résistante au vent tandis que dans le nord la perméabilité à l’air est hautement recommandée.

De même selon la situation de l’habitation (en montagne, en ville, en bord de mer) les performances recommandées changent.

Localisation a : zones urbaines où les bâtiments occupent au moins 15% de la surface et ont une hauteur moyenne supérieur à 15 m.
Localisation b : zones urbaines ou industrielles ou zones forestières,
Localisation c : en campagne
Localisation d : en bord de mer ou de lacs.

Qu’est-ce que le Uw, le Tlw, le Sw qui définissent la performance thermique d’une menuiserie ?

Comprenez et utiliser les trois coefficients qui servent à mesurer les performances énergétiques d’une menuiserie.

Uw : Isolation thermique de la fenêtre vitrée

Elle s’exprime en watt/m2 pour 1°C de différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. Plus Uw est bas, plus la fenêtre est isolante. Uw est un coefficient de transmission thermique, il mesure la déperdition thermique, c’est à dire la capacité de la menuiserie à conserver la température intérieure.

Pour une maison passive, il est nécessaire d’avoir une fenêtre au coefficient de performance thermique inférieur à égal à 0,8 W/(m2.K) ; pour la RT 2012, une valeur entre 1,2 et 1,5 W/(m2.K) est suffisante.

L’Uf = Ce coefficient mesure la performance d’isolation du châssis de la fenêtre (« Frame »).
L’Ug = Ce coefficient mesure la performance d’isolation du vitrage (« Glass »).
L’Uw = Ce coefficient mesure la performance de l’isolation de la fenêtre dans son intégralité (« Window »).

Sw : Facteur solaire de la fenêtre vitrée

Le facteur solaire Sw est le coefficient qui mesure la capacité de la fenêtre à collecter les apports de chaleur du soleil vers l’intérieur de la maison, l’idéal étant d’obtenir le maximum d’apport de chaleur l’hiver. Compris entre 0 et 1, plus Sw est haut, plus la quantité de chaleur qui entre dans la maison augmente. On parle de Sg pour le vitrage seul. Ainsi une fenêtre dotée d’un bon facteur solaire, vous fera bénéficier en hiver d’un apport de chaleur naturel et vous permettra d’économiser du chauffage. La valorisation des apports solaires d’hiver n’exclut pas le confort d’été grâce à l’utilisation éventuelle d’une protection extérieure (volet, store, brise soleil).

TLw : Facteur de transmission lumineuse de la fenêtre vitrée

Compris entre 0 et 1, plus TLw est haut, plus la quantité de lumière naturelle qui entre dans la maison augmente. Ce coefficient traduit la capacité d’une fenêtre à faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur de la maison, créant ainsi une économie d’éclairage. On parle de TLg pour le vitrage seul.

LES VITRAGES

Glass solution, du groupe Saint-Gobain, partenaire de nos fabricants de menuiseries nous propose une présentation de leur double-vitrage.

Isolation thermique, comment ça marche ?

Isolation acoustique, comment ça marche ?

Les UV, comment ça marche ?